Céramique


Ateliers d'art et métiers

Parce qu’elle associait les quatre éléments, l’eau, la terre, le feu et l’air, la céramique s’est très tôt chargée d’une dimension symbolique. Bien au-delà de son rôle utilitaire, elle a fait preuve au fil des siècles d’une fabuleuse créativité technique et stylistique : en effet, l’art de la céramique est une composante culturelle majeure de la civilisation tunisienne. La Tunisie depuis les Phéniciens, puis avec l’arrivée des Arabes, dispose d’une longue et riche tradition de céramique et de poterie. Aujourd’hui encore, elle perdure dans certaines régions comme Nabeul, Sejnène, Djerba …

Malgré tout, on note un essoufflement et un désintérêt croissant envers ces métiers dits «manuels», et c’est pourquoi il semble important d’agir en soutenant la création d’un atelier de céramique au sein du GDA Sidi Amor. Orienté vers la formation, l’atelier de céramique a aussi une activité de production, mais surtout une vocation créatrice et artistique. Son rôle n’est pas de remplacer une école de céramique mais, beaucoup plus, d’offrir à de jeunes artistes ou à des potiers confirmés un espace où ils pourront échanger, exposer, expérimenter, apprendre et vendre. L’objectif est naturellement de soutenir la création d’emplois dans le secteur de l’artisanat lié au tourisme, branche importante de l’économie tunisienne. Les difficultés que connait actuellement le secteur de la céramique et de la poterie en Tunisie sont dues aussi à une stagnation de la créativité des artisans, qui se contentent de reproduire des modèles. Il faut réussir à innover et améliorer la qualité des objets produits. C’est sur ces deux points principaux que l’unité de céramique veut agir.