Biodiversité

Biodiversité : « Le site de Sidi Amor fait partie des jbels littoraux de la baie de Tunis, il est situé dans une petite vallée isolée située à 20 kms de Tunis près du village de Borj Tuil. Aucune route carrossable n’y mène si ce n’est une piste cahoteuse et accidentée serpentant parmi les champs d’oliviers. Le lieu est désert et solitaire mais d’une grande beauté avec une très belle vue sur la plaine et la mer au loin. Les chaînons calcaires côtiers (jbel de Raoued) sont couverts de peuplements artificiels de Pins d’Alep, dominant des formations arbustives basses diversifiées d’Asparagus acutifolius (Asperge sauvage) et Asparagus albus (Asperge à tiges blanches), Calycotome villosa (Genêt épineux), Globularia alypum (Globulaire buissonnante), Olea europaea (Olivier commun), Pistacia lentiscus (Pistachier lentisque), Rhamnus lycioides, Rosmarinus officinalis (Romarin), Thymelea hirsuta (Passerine hérissée), Thymus capitatus (Thym, serpolet) et Ziziphus lotus (Jujubier sauvage). La strate herbacée discontinue est composée d’Arisarum vulgare (Capuchon de moine), Brachypodium retusum (Herbe à mouton), Piptatherum miliaceum (Faux riz-millet) et Ampelodesmos mauritanicus. Ces formations thermoméditerranéennes issues de reboisements, comme l’attestent les nombreuses terrasses visibles en sous-bois, sont caractérisées par la quasi-absence de régénération du pin d’Alep. Elles tendent vraisemblablement à évoluer vers des formations à olivier et lentisque (brousse thermo-méditerranéenne) qui constitueraient la végétation potentielle de la région. »

 

voir aussi : 

La flore de la plaine de Tunis et le Cap Bon, Serge D. Muller, Université de Montpellier 2, France.